750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Glen Garioch 1991 MoS

 

  • Glen Garioch 19Y 'Malts of Scotland' 05-1991 / 07-2010. Bourbon Hogshead n° MoS 3175. 50,1%.

 

Nez: Des fruits, pommes, un miel légèrement granuleux. Vin blanc. Plutôt simple mais agréable. Doux, vanillé.

 

Bouche: Ample, grasse. Une belle texture bien épaisse, néanmoins relativement classique. Caramel, du bois avec quelques épices légères. Amertume végétale. Un whisky du vendredi soir quand tu n'as plus envie de te prendre la tête.

 

Finale: Miel, pomme et pudding. Légèrement cireuse. Une fumée résiduelle. Légère amertume. Longueur moyenne.

 

Un whisky très propre sur lui, pas d'extravagance mais tout à fait convenable.

 

Glen Garioch est une des distilleries les plus anciennes d'Ecosse, sa date de création officielle est 1797, mais elle pourrait être encore plus lointaine et qui sait elle est peut-être la plus ancienne encore en activité.

 

Ce qui est à peu près certain, c'est que Thomas Simpson en est le créateur et que celui-ci conservera la distillerie une trentaine d'années.

La région possède des terres fertiles, mais malgré cela elle connu de nombreux échecs, un bon nombre de producteurs de whisky fermèrent leurs portes.

 

Glen Garioch connu des moments difficiles.

Un premier sauvetage fut effectué par l'assembleur J.F. Thompson, qui lui même va s'associer avec le créateur du blend le plus vendu à l'époque VAT 69, un certain William Sanderson.

Glen Garioch entrait assez naturellement dans la composition de celui-ci. 

Sanderson prendra en 1908 le contrôle total de l'outil de production.

 

Après l'aire des individus, comme souvent vient celle des groupes. 

Dans les années '30 Sanderson fusionnera d'ailleurs avec Booth's Distilleries, qui sera elle même avalée par le géant de l'époque DCL.

 

Fin des années '60 elle sera mise sur le même pied que Brora, elle sera préssentie pour produire un whisky très tourbé, destiné aux mélanges de DCL.

Ses difficultés d’approvisionnement en eau fera pencher la balance du côté de Brora, elle sera mise en sommeil.

 

C'est peut-être cette défaillance qui sauvera la distillerie de la disparition définitive, car en 1970, Stanley P. Morrison, celui là même de Bowmore en fera l'acquisition.

Il lui trouvera une nouvelle source d'eau et pu même augmenter sa production.

 

Aujourd'hui elle est restée aux côtés de Bowmore, englobée dans Beam Suntory, qui la mettra deux ans à l'arrêt, avec pour objectif de la vendre.

Ne trouvant pas preneur et la demande allant croissante, il fut décidé de reprendre la production.

Glen Garioch est vraiment une rescapée de l'histoire, sa subsistance ne tenant souvent qu'à peu de choses.

Une bonne partie de sa production est encore utilisée pour les assemblages, mais il existe quelques versions single malt officielles.

Founder's Reserve et le 12Y pour la gamme standard.

Un 15Y, un Virgin Oak, ainsi que toute une série de versions Vintage d'un 1978 à un 1999, avec un taux relativement élevé en alcool, au delà de 50%.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article