750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Welche's Fine Tourbe

 

Comme je le précisais dans le précédent article, le moût de base de ce whisky est produit par une brasserie alsacienne, Meteor.

Cette brasserie est installée aux abords de Strasbourg depuis 1640, elle fut fondée par Jean Klein.

En 1840 c'est la famille Metzger qui en fera l'acquisition.

1898 Louis Haag va épouser Marie-Louise Metzger, ce qui changera le nom de la société en Metzger & Haag, qui elle même deviendra METEOR en 1925, mais restera la propriété de la même famille. Elle offre aujourd'hui 200 emplois.

Un fait rare de nos jours elle est toujours indépendante, c'est désormais la huitième génération de brasseurs qui prend soin de l'outil qui produit 20 références et 400.000 hectolitres.

 

Cette version de Welche's est comme son nom l'indique légèrement tourbée, entre 5 et 7,5 ppm.

La maturation de 4 à 5 ans est réalisée dans des fûts de Bourgogne appellations St Véran, Rully 1er Cru, Santenay.

 

  • Welche's Single Malt 'Fine Tourbe'. Fûts de Bourgogne. 43%.

 

Nez : Au contraire de la version Single Malt vieillie en fûts de Sauternes, ici l'influence du fût de Bourgogne est bien plus perceptible, avec des notes fruitées et vineuses. La tourbe est en effet très délicate et soutenue par quelques fruits secs. Bien que cette maturation ne soit pas ma favorite, je ne la trouve pas dérangeante et aura même comme avantage de gommer un peu les traits de sa jeunesse. Une pointe de clou de girofle.

 

Bouche : Noisettes fraîches, une tourbe douce. L'aspect vineux s'exprime plus intensément. Elle est moelleuse, confiseries aux petits fruits rouges et nous avons ainsi plutôt bien résumé l'ensemble. Un style bien défini, très propre et sans défaut qui conduirait à un certain écœurement, ce qui est vite arrivé dans ce cadre. Elle exprime sa différence sans complexe et ça se défend. 

 

Finale : Clairement sur de l'amande, toujours légèrement vineuse, mais aussi boisée. Un peu de poudre de cacao.

 

Un whisky plutôt simple, mais qui fonctionne.

C'est limite pour moi du point de vue de la maturation, mais la tourbe sauve bien le jeu.

Je fais le même constat que le précédent, un whisky qui fonctionne dans son contexte de production régionale, mais que j'encouragerais à goûter, pour l'expérience.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article