750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Octomore - Onzième édition

 

L'automne est à nos portes et en ces temps troublés il faut trouver du réconfort.

Si l'hiver qui vient est aussi intense que l'été qui est derrière nous, nous aurons besoin d'une tourbe massive et d'une puissance à toutes épreuves.

 

Fort heureusement c'est le moment qu'a choisi la distillerie Bruichladdich, pour annoncer la sortie de sa onzième salve d'Octomore, à compter du premier octobre.

 

Dans sa logique de communication, la distillerie annonce la couleur.

L'édition 11.1 est tourbée à hauteur de 139,6ppm.

Distillée en 2014, elle aura passé 5 ans dans des fûts américains de premier remplissage, en provenance de chez Jim Beam, Heaven Hill et Jack Daniel's.

L'orge bien entendu 100% écossaise provient des variétés Concerto et Propino, récoltées en 2013.

Sa résistance et de 59,4%, la deuxième plus puissante de la série.

 

Un whisky décrit comme délicatement fruité et floral, fumé et parfaitement vanillé.

 

L'édition 11.2, traditionnellement destinée au Global Travel Retail, ne sera quant à elle plus disponible que via le site officiel de la distillerie.

Il faudra pour cela vous inscrire à la liste de diffusion, dont je joins le lien ci-dessous.

Cette édition pourrait bien être la plus complexe du fait de sa maturation réalisée à 25% dans d'anciens fûts de vin de Pauillac, 75% whisky américain, le tout suivi par une finition de 18 mois en barriques de vin St Julien.

 

139,6ppm, tout comme la première version et pour cause, il s'agit de la même récolte d'orge.

Elle affichera un très beau 58,6%, pour un rendu tout en rondeur.

 

11.3 s'annonce comme le costaud de la bande.

194ppm pour un très beau 61,7% sur la balance... c'est déjà du beau bébé.

L'orge 100% Concerto, provient intégralement de la ferme Octomore, elle a été récoltée en 2013 et maltée en 2014.

La maturation de cinq ans a été réalisée dans des first fill américains de chez Jim Beam, Heaven Hill, Buffalo Trace et Jack Daniel's.

 

D'expérience, c'est souvent la version que je préfère dans la gamme et pour cela je dis merci à James Brown et ses 28 acres de terres exposées aux embruns.

 

Enfin, un peu en opposition aux petits jeunes, une édition âgée de 10 ans terminera cette série 2020.

Composée de 77 fûts, d'un whisky initialement tourbé à 208ppm, il en résultera un spiritueux plus sage et probablement encore plus riche de ces cinq années supplémentaires en fûts en partie neufs et en partie de second fill de chez Jim Beam, Jack Daniel's, Buffalo Trace ainsi que Heaven Hill.

 

L'orge provient d'une récolte 2008, distillée sur base de la variété Optic, en 2009. Son volume naturel est de 54,3% et bien entendu rien chez Bruichladdich n'est ni filtré, ni coloré.

Octomore - Onzième éditionOctomore - Onzième édition
Octomore - Onzième éditionOctomore - Onzième éditionOctomore - Onzième édition

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article