750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Whisky

Glen Keith 22Y Tony Koehl

 

  • Glen Keith 22Y Tony Koehl Creative Whisky Company 05/06/1991 – 2013. Cask 73663, 51,5%. 98/188 bouteilles.

 

Nez : Beaucoup de fruits, banane, fruits de la passion. Romarin. De la cire. Alcool de raisin. Passe du petit fruit acidulé, à quelque chose de plus caramélisé.

 

Bouche : Crème brûlée, très bon. Tout cela derrière un premier voile d’alcool. Zestes de citron vert. Mélange sucré acide. Fruitée.

 

Finale : Courte. Un léger boisé. L’acide résiduel couvre les papilles.

 

Glen Keith a été créée en 1957 par le groupe Seagram et est en mesure de produire 6 millions de litres d'alcool pur par an.

A l'origine le nom Glenlivet apparaissait encore au côté de Glen Keith, ce fut abandonné en 1978 suite à l'action en justice des propriétaires de Glenlivet, entamée en vue de protéger son nom.

La distillerie était prévue pour utiliser la triple distillation, elle a été le laboratoire un peu fou de Chivas Brothers. 

Des essais de levures y ont étés réalisés, Ce qui ouvre peut-être une boite de pandore, sur l'impact réel des levures sur les arômes du whisky.

Probablement qui mieux que les petits chimistes de chez Chivas, peuvent apporter une réponse à cela.
Personne ne le fait et quelle en est la raison ?
Je n'ai qu'une hypothèse à apporter à cela. Il se pourrait que cela dégrade considérablement l'argumentation par laquelle il est porté à la connaissance du consommateur que le goût d'un whisky est un savant mélange de traditions et de hasard, pour ne pas dire de magie.
 
Certainement la vérité est moins réductrice que de dire que tout cela n'est qu'un ramassis de niaiseries, mais il me faut bien remarquer que les goûts, comme dans toute l'alimentation globalisée est en train de se lisser.
Banane, Orange, à quel point influencées par la levure ? 
 
Tout ceci est largement reconnu dans le vin, à quand un vrai débat sur le sujet ? 
 
La distillerie produira d'ailleurs sa propre souche de levure, qui sera utilisée dans d'autres distilleries du groupe, Strathisla par exemple.
 
Bref d'autres tentatives sur les types de grains ont étés conduites, comme le blé.
Différents types de chauffes, gaz, vapeur...
 
Glenisla fut une variante tourbée, ainsi que Craigduff et encore là, j'ai lu des choses qui semblaient mettre en évidence que ce n'était pas l'orge qui aurait été tourbé lors du séchage, mais l'eau utilisée... Bref je suis perdu.
 
En 1999 elle fermera, pour être relancée deux ans plus tard par Pernod Ricard et rester sous la coupe de Chivas Brothers Company.
 
Peu d'embouteillages officiels, depuis 2013 trois versions 'cask strength' sinon c'est tout.
Toute la production était destinée aux mélanges, comme le 100 Pipers.
 
Par contre du côté des embouteilleurs ils sont nombreux, comme chez Signatory Vintage par exemple.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Denis 19/01/2018 12:51

un bon fruité